03

S’ADAPTER POUR MENER LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE DU TERRITOIRE

2020 a été pour l’Agence Parisienne du Climat une année d’adaptation, marquée par une crise sanitaire de grande ampleur qui a impacté ses activités, comme celles de chaque Français et Française. Néanmoins, elle a su proposer de nouveaux formats d’actions pour poursuivre l’engagement, et ses sujets d’expertise ont également évolué pour couvrir de nombreuses entrées du Plan Climat de la Ville de Paris.

Si le bâtiment reste un pilier de l’activité de l’Agence, la consommation, la mobilité, l’adaptation ou encore la qua-lité de l’air font partie des domaines dans lesquels elle s’est pleinement engagée. Elle a ainsi accompagné au quotidien les citoyen·nes, les institutionnels et les acteurs économiques de la Métropole du Grand Paris pour atteindre l’objectif d’un territoire neutre en carbone d’ici 2050.

Retrouvez dans les pages qui suivent les actions thématiques qui ont marqué l’année 2020 de l’Agence Pari-sienne du Climat.

Mobilité
électrique

Anticiper l’installation de bornes de recharge en copropriété est fondamental pour développer la mobilité électrique à Paris. L’Agence Parisienne du Climat, avec la Ville de Paris, Enedis et l’Avere-France, a ainsi dressé l’état des lieux des bornes de recharge à Paris.

OBJECTIFS PLANS CLIMAT

Pour améliorer la qualité de l’air de la capitale et réduire les pollutions environnementales, la Ville de Paris se fixe l’objectif de sortir de la mobilité diesel en 2024 et essence en 2030.

La Métropole du Grand Paris a mis en place une zone à faible émission accompagnée d’un dispositif d’aides et entend parvenir à des déplacements automobiles 100 % propres en 2050.

Des résultats encourageants et révélateurs

L’étude a permis d’identifier 1 592 copropriétés à fort potentiel d’installation, soit 4 % du parc à Paris : les équiper d’infrastructures de recharge permettrait de toucher 47 % des stationnements privés et contribuer ainsi au déploiement des mobilités électriques.

Les nombreux entretiens réalisés avec des copropriétaires ont permis de révéler qu’un manque d’information claire et indépendante constituait un frein à l’installation, couplé à l’inertie des copropriétés au sujet de la mobilité électrique.

Anticiper pour mieux rouler : proposition de 25 actions concrètes

Pour permettre le développement des points de recharge en copropriété, 25 actions sont proposées pour toucher les copropriétaires, les syndics de copropriétés ainsi que les professionnels de la rénovation.

Couplé à la création d’un dispositif d’accompagnement des copropriétaires par l’Agence Parisienne du Climat, un guide de sensibilisation sera également proposé aux copropriétaires. Il présentera la démarche d’installation, les aides financières mobilisables et les raisons de se lancer dans un tel projet.

Le dispositif a été notamment présenté lors d’une conférence virtuelle, présidée par David Belliard, Adjoint à la Maire de Paris, et de nombreux professionnels et journalistes.

« Toucher les copropriétés est un élément essentiel pour permettre d’amplifier la transformation du parc automobile à Paris. Je tiens ainsi à souligner la qualité de l’étude menée par l’Agence Parisienne du Climat et sa volonté forte de construire un dispositif d’accompagnement des copropriétés. »

David Belliard, Adjoint à la Maire de Paris, en charge de la transformation de l’espace public, des transports, des mobilités, du code de la rue et de la voirie.

MOBILISATION DES CITOYEN·NES
ET DES ACTEURS ET ACTRICES
DU TERRITOIRE

En 2020, l’Agence a touché près de 4 250 personnes à l’occasion d’une centaine d’évènements à destination du grand public, des copropriétaires ou des acteurs économiques, afin de les sensibiliser aux comportements et actions contribuant à réduire l’empreinte carbone du territoire.

OBJECTIFS PLANS CLIMAT

La Ville de Paris renforce sa communication et ses actions en faveur du climat afin de faciliter leur appropriation par les citoyen·nes, et inscrit son ambition dans une réalité économique en s’adressant directement aux entreprises et institutionnels.

La Métropole du Grand Paris engage également les acteurs économiques et les citoyen·nes de son territoire. Auprès de ces derniers, elle compte notamment renforcer la culture de la sobriété énergétique grâce à la sensibilisation aux éco-gestes.

« Nous partageons avec l’Agence les ambitions de renforcer la filière des énergies renouvelables à Paris, et de mobiliser les citoyen·es pour en faire des acteurs de la transition énergétique. »

Dan Lert, Adjoint à la Maire de Paris, en charge de la transition écologique, du Plan Climat, de l’eau et de l’énergie.

interventions lors de conférences

En 2020, un vif succès pour les évènements virtuels

La pandémie du Covid-19 a amené l’Agence à revoir ses formats d’évènements et à les dématérialiser.

Cette transition opérée dès mars 2020 a porté ses fruits puisque les webinaires proposés ont connu un vif succès : entre 50 % et 100 % de participations supplémentaires. Une vraie différence qui a permis d’aller à la rencontre d’un nouveau public.

GRAND PUBLIC

Cafés Climat

Ateliers éco-gestes dans le logement

Ateliers supplémentaires dispensés aux salariés d’entreprises

COPROPRIÉTAIRES

Visite de site

Réponses de Pros

Rendez-Vous de l’éco-rénovation

Conférences Habiter Durable

PROFESSIONNELS ET SYNDICS

Solutions Pro (disponibles en replay sur YouTube)

Petits Dej’ Info

Formations

Paris Action Climat

Partenaire du réseau Paris Action Climat, l’Agence mène ou co-anime plusieurs moments d’échanges auprès de différentes communautés d’acteurs économiques.

Un guide introductif aux matériaux biosourcés et de réemploi a été conçu à la suite d’un task force organisé dans le cadre de la communauté Immobilier et Aménagement durable. Cette dernière s’est à nouveau réunie en novembre sur la thématique de l’autoconsommation collective de l’énergie solaire.
Pour repenser son approche concernant la mobilisation des acteurs de la communauté Santé, l’Agence a rencontré de nouveaux partenaires.

CONSOMMATION
ET ZÉRO DÉCHET

2020 a marqué le lancement de deux nouveaux défis incitant ses participant·es à réduire leurs consommation d’énergie et production de déchets.

OBJECTIFS PLANS CLIMAT

L’ambition de la Ville de Paris est multiple : 100 % de valorisation des déchets produits sur son territoire grâce au recyclage et à la valorisation, et 50 % de réduction du gaspillage alimentaire d’ici 2025 par la mise en place d’actions ciblées. La Ville prévoit également d’atteindre zéro plastique à usage unique en 2024.

La Métropole du Grand Paris vise une réduction globale de la production de déchets de 90 kg par habitant d’ici 2030 et 160 kg par habitant d’ici 2050, grâce à la valorisation de 75 % des biodéchets dès 2050, au développement de commerces éco-responsables et à la mobilisation des citoyen·nes.

Réduire les déchets plastiques dans le milieu du sport

Les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 de Paris ambitionnent d’être les jeux les plus verts de l’histoire. L’évènement constitue une opportunité unique de mobiliser autour de pratiques vertueuses, en répondant notamment à l’objectif zéro plastique à usage unique. L’Agence a travaillé à la conception du projet Sport Zéro Plastique, dont l’objectif général est d’accompagner des clubs de sport amateur et établissements sportifs à Paris dans la réduction de leurs déchets.

Dans ce cadre, l’Agence a consacré l’année 2020 à la recherche de financement, notamment d’acteurs privés, et à la réponse à trois appels à projets consacrés à cette thématique. Le projet fédère 12 partenaires avec le soutien de l’ADEME, de MAIF, de la Ville de Paris et des mairies des 13e et 19e arrondissements.

« Au-delà de l’utilisation des bouteilles plastiques, il y a toute une culture sportive à faire évoluer, des changements de comportement à accompagner. Le projet Sport Zéro Plastique va dans ce sens puisqu’il doit donner les moyens de créer des modèles et de les dupliquer à grande échelle. »

Pierre Rabadan, Adjoint à la Maire de Paris, en charge du sport, des Jeux Olympiques et Paralympiques.

Un défi convivial pour réduire ses consommations d’énergie et ses déchets

L’Agence Parisienne du Climat animait les défis Familles à Énergie Positive et Familles Zéro Déchet. Un défi commun est proposé depuis 2020 : le défi Déclics, coordonné nationalement par le CLER ! Aventure collaborative et citoyenne, il se joue en équipe et propose aux participant·es de réduire d’au moins 10 % leurs consommations d’énergie et d’eau, et leur production de déchets.

La première édition a été officiellement lancée le 16 novembre 2020 et mobilise plus de 200 foyers impliqués, qui pourront s’appuyer sur l’accompagnement de l’Agence mais aussi de ses structures partenaires : CliMates, Surfider Paris, Caisse nationale d’Assurance Maladie de Paris, PikPik Environnement et Zero Waste Paris.

Bâtiment

En tant que relais local du dispositif FAIRE, l’Agence informe, conseille et accompagne les particuliers et professionnels sur tous les aspects de la rénovation énergétique.

OBJECTIFS PLANS CLIMAT

La Ville de Paris donne à tous les acteurs de son territoire l’objectif de rénover 100 % du parc bâti à un niveau très basse consommation d’ici 2050. L’ambition est également de réduire de 50 % la consommation d’énergie des logements parisiens d’ici 2050.

D’ici 2050, la Métropole prévoit de disposer d’un parc résidentiel de bâtiments entièrement bas-carbone, en massifiant notamment leur rénovation énergétique. Elle souhaite également voir disparaître les cas de précarité énergétique d’ici 2030.

nouvelles copropriétés inscrites sur CoachCopro, soit 14 509 logements

conseils apportés par les conseillers et conseillères de l’Agence

%

des projets de rénovation énergétique globale accompagnés par l’Agence

%

de taux de satisfaction du service Info-Conseil en 2020

gestionnaires immobiliers et syndics référencés sur CoachCopro

Renforcer le conseil de proximité

L’Agence Parisienne du Climat, en tant qu’Agence Locale pour l’Énergie et le Climat, accompagne au quotidien les copropriétaires du territoire dans leurs projets de rénovation énergétique. Les conseillers et conseillères interviennent sur tous les sujets : projet de rénovation globale, remplacement de menuiserie, démarche, aides financières, etc.

Afin de renforcer son action de proximité, une nouvelle organisation a été mise en place en fin d’année pour permettre à chaque mairie d’arrondissement d’avoir un·e référent·e identifié·e dans l’équipe des conseiller·ères.

Une nouvelle charte graphique pour CoachCopro

Le dispositif national CoachCopro a bénéficié en 2020 de la refonte de sa charte graphique, qui a permis de renouveler l’image de la plateforme en l’humanisant, mais également en l’adaptant aux nouvelles thématiques qu’elle traite dans le cadre de la rénovation énergétique des bâtiments : végétalisation, gestion des déchets, mobilité, etc. L’enjeu est de passer de la rénovation énergétique à la rénovation écologique du bâtiment en intégrant la gestion durable du bâtiment.

UNE CAMPAGNE POUR VALORISER LES ACTEURS DE LA RÉNOVATION

Malgré les difficultés de mobilisation rencontrées au sein des copropriétés, liées à la crise sanitaire, l’Agence a mené une campagne pour relancer son activité. Ainsi l’activité de conseil a peu faibli et le nombre de copropriétés inscrites sur CoachCopro a même augmenté par rapport à l’année passée.
L’Agence a également souhaité donner la parole aux acteurs de la rénovation. De nombreux témoignages ont rendu compte de l’impact de la crise sur l’activité et des solutions mises en place pour rebondir.

Via son dispositif CoachCopro, l’Agence déploie l’expertise acquise sur la rénovation énergétique à l’échelle de la Métropole du Grand Paris et de la France en offrant des services et des outils pour les acteurs de la transition énergétique désireux d’agir sur le champ des copropriétés.

2e édition des Trophées métropolitains CoachCopro 2021

Le premier concours qui récompense les rénovations énergétiques les plus remarquables en copropriété a vu sa deuxième édition décalée en raison de la crise sanitaire et du report du Forum Habiter Durable.

Bien que les lauréats soient annoncés en 2021, une grande campagne de recrutement au deuxième semestre 2020 a permis d’identifier 20 copropriétés candidates, à Paris et dans la Métropole du Grand Paris, et représentant l’ensemble des typologies de bâtiments.

votes d’audit

votes de travaux

L’instrumentation des copropriétés rénovées à Paris

L’Agence Parisienne du Climat menait depuis deux ans une étude auprès de huit copropriétés rénovées sur le territoire parisien. Aboutie en 2020, elle permet de mesurer l’impact réel des travaux et la maîtrise d’usage.

Le rapport d’étude final propose également des solutions qui permettraient d’optimiser la qualité des rénovation globales des copropriétés.

Diagnostic Technique Global : un nouveau référentiel

Le Diagnostic Technique Global (DTG) est un outil de bilan permettant d’éclairer les conseils syndicaux, les syndics de copropriété et les copropriétaires sur l’état technique et thermique de leur résidence, pour impulser la programmation de travaux, notamment énergétiques.

À partir des conclusions de deux groupes de travail organisés sur le sujet en 2018 et 2020, l’Agence a écrit conjointement avec l’Association des Responsables de Copropriétés (ARC) un nouveau référentiel DTG, destiné à l’ensemble des professionnels qui accompagnent les copropriétés dans leur projet de rénovation énergétique.

L’Agence, pilote du Service Public de la Donnée Énergétique

Avec l’Apur et la Ville de Paris, l’Agence a créé l’outil de pilotage et d’exploitation de la donnée énergétique ENERSIG. Cette application numérique permet la lecture d’un ensemble de données caractérisant les parcelles urbaines d’un point de vue technique, énergétique et fonctionnel et constitue un outil puissant de ciblage pour des actions opérationnelles.

En complément, l’Agence a développé une première version du Bilan Energétique Simplifié, permettant aux copropriétés une lecture annuelle et globale de leurs consommations d’énergie. Cet outil d’aide à la décision sera mis à disposition de la collectivité début 2021.

ADAPTER LA VILLE
AU CHANGEMENT CLIMATIQUE

2020 s’est révélée riche en nouveaux partenariats. L’Agence a accompagné la mise en œuvre opérationnelle des stratégies d’adaptation et de résilience de la Ville de Paris et de la Métropole. Elle a ainsi proposé différents outils pour aider les acteurs du territoire à traduire concrètement ces objectifs.
Afin de renforcer ses références et son expertise, l’Agence a accompagné certains projets innovants.

OBJECTIFS PLANS CLIMAT

La stratégie d’adaptation de la Ville de Paris vise 30 objectifs déclinés en 35 actions. D’ici 2050, 40 % du territoire de la Ville de Paris devra notamment disposer de surfaces perméables et végétalisées. La capitale rend également obligatoire la prise en compte des enjeux climatiques dans les projets d’aménagement.

La Métropole suit un objectif majeur : accroître la résilience de son territoire face aux effets du changement climatique. Ainsi, elle prévoit de faire évoluer les pratiques d’aménagement et de construction en favorisant l’intégration des risques climatiques.

+1,6 °C

À PARIS DEPUIS 1950

des 10 étés les plus chauds depuis 1930 sont compris entre 2015 et 2020

Comprendre le changement climatique

Comme chaque année, l’Agence a poursuivi son partenariat avec Météo-France en relayant quatre bulletins climatiques saisonniers et un bulletin annuel. Ces publications montrent concrètement que le phénomène de réchauffement climatique est une réalité et que les territoires devront nécessairement s’adapter.

L’été 2020 a d’ailleurs été particulièrement chaud. Dans le cadre du groupe de travail sur le rafraichissement urbain, piloté par la Ville de Paris, l’Agence a sensibilisé les Parisien·nes aux gestes de protection à adopter, repris lors d’un atelier éco-gestes spécialement conçu autour de cette thématique.

AdaptaVille : la plateforme des solutions d’adaptation au changement climatique pour la ville dense

L’Agence a développé en 2020 le projet AdaptaVille, une plateforme de valorisation des solutions d’adaptation au changement climatique réplicables et adaptées au territoire de la Métropole du Grand Paris, afin de faciliter leur déploiement.

AdaptaVille s’adressera principalement aux collectivités, aux entreprises engagées dans la transition écologique des espaces urbains denses et enfin aux associations et aux citoyen·nes impliqué·es dans le changement à l’échelle locale.

L’ensemble du projet est soutenu par la Ville de Paris, la Métropole du Grand Paris, l’ADEME, Icade et Altarea. Son déploiement opérationnel est prévu dès le 1er semestre 2021.

Comment appréhender la notion de résilience dans les projets urbains

L’Agence a animé conjointement avec la Mission Résilience de la Ville de Paris un groupe de travail piloté par le pôle Ville Durable de Paris&Co et dédié à la résilience urbaine, auprès d’une vingtaine d’acteurs publics et privés. Les réflexions ont permis :

  • d’aboutir à une définition partagée et opérationnelle du sujet ;
  • d’ébaucher une méthodologie de conception urbaine ;
  • d’identifier les solutions déjà mises en œuvre, afin de les dupliquer et d’amplifier ainsi leurs impacts.

Parallèlement, l’Agence apporte sa contribution à l’élaboration du projet d’Orientations d’Aménagement et de Programmation en faveur du climat (OAP Climat). Il porte notamment sur le renforcement de la végétalisation, la conception et la transformation de l’habitat et l’évolution des mobilités dans le plan local d’urbanisme.

Accompagnement de quatre projets opérationnels d’adaptation

L’Agence Parisienne du Climat a poursuivi en 2020 son accompagnement de projets innovants dans le cadre de la mise en œuvre de la politique territoriale d’adaptation.

La Plateforme Bat’Adapt

En tant que membre du comité de suivi du programme Bat’Adapt, mené par l’Observatoire de l’Immobilier Durable (OID), l’Agence a participé en 2020 au lancement de l’outil d’analyse de la vulnérabilité des bâtiments liée au changement climatique.

Lisière de Tierce Forêt

Soutenue depuis 2019 par l’Agence, le projet « Lisière de Tierce Forêt », dont l’ambition était de transformer un parking extérieur en lieu de vie agréable et adapté au changement climatique, a été inauguré. Les premiers résultats scientifiques de l’expérimentation attestent que le projet remplit sa fonction de nouvel îlot de fraîcheur pour les usager·ères du quartier.

Projet Cool Ground

Dans le cadre de la consultation menée par la Société de Livraison des Ouvrages Olympiques (Solideo), l’Agence Parisienne du Climat s’est associée à un groupement d’entreprises pour proposer le projet Cool Ground. Ce consortium articule plusieurs solutions innovantes d’aménagement de l’espace urbain, afin de lutter contre l’effet d’îlot de chaleur urbain (ICU).

Fresh-Ecopavers

En collaboration avec l’Ecole supérieure d’ingénieurs des travaux de la construction et la Ville d’Alençon, l’Agence a remporté l’appel à manifestation du Contrat de plan interrégional de la Vallée de la Seine pour s’adapter au réchauffement climatique, grâce à son projet Fresh-Ecopavers. L’ambition est de tester et d’étudier l’efficacité des pavés à base de coquilles Saint-Jacques pour rafraîchir l’espace public et lutter contre le phénomène d’ICU. Il contribue également au développement de la filière du réemploi du coquillage. Le projet est co-financé par l’ADEME, la région Île-de-France et la région Normandie.
Share This